L’arthrose a longtemps été considérée comme une fatalité ou un simple vieillissement articulaire.

Aujourd’hui, elle est reconnue comme une maladie à part entière détériorant à la fois le cartilage et la qualité de l’os sous-jacent. Elle peut être aggravée par certains facteurs comme le surpoids, les antécédents de fractures, certaines prédispositions génétiques… Avec le temps, l’arthrose peut devenir invalidante et rendre les activités quotidiennes difficiles.

Cliquez sur la vidéo afin de comprendre comment peut évoluer l’arthrose :


Qu’est ce que le cartilage ?

Le cartilage est le tissu élastique et résistant recouvrant les os des articulations.

C’est l’amortisseur de nos articulations, il absorbe les chocs et évite les frictions.
Avec le temps, votre cartilage peut s’user et s’amincir, pouvant aller dans certains cas jusqu’à disparaître.

Certains facteurs comme le surpoids, la sédentarité ou, au contraire la pratique trop intensive d’un sport peuvent accélérer cette dégradation.


Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Qu’est ce que l’arthrose ?

L’arthrose est très répandue dans la population, elle concerne 65% des personnes âgées de plus de 65 ans.
C’est une maladie évolutive qui peut passer inaperçue au début et devenir douloureuse et handicapante au fil du temps.

Elle peut être due à une hyper-sollicitation articulaire (activités trop intenses, trop fréquentes, trop longues) ou, à une hyperpression sur une articulation.

Tout cela se traduit par différents phénomènes :

1 La déminéralisation de l’os situé sous le cartilage. Cet os devient alors plus dur,

2 La diminution de la densité du cartilage et la constitution d’irrégularités appelées géodes (voir schéma),

3 Le pincement de l’interligne articulaire du à l’usure du cartilage.

L’arthrose se traduit par des épisodes de poussées inflammatoires et des épisodes de rémissions. La douleur n’est pas continue. Même si vous ne ressentez plus de douleur, votre arthrose est toujours présente, et vous devez continuer à ménager vos articulations.

L’arthrose évolue différemment d’un individu à l’autre, il n’y a pas véritablement de règle. La sensibilité à la douleur est aussi différente d’un individu à un autre.

Bon à savoir L’intensité de la douleur n’est pas toujours proportionnelle à ce qui est observé sur les radiographies.
Article publié le 19 juillet 2010 (modifié le 9 juin 2011)
Laboratoire Croma |  Mentions légales
Arthrose : Tout savoir sur l’arthrose

Numéro vert : 0 800 150 200
Lien non sponsorisé

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.