Plus de coronaropathies, moins de pathologies digestives en cas d’arthrose digitale !

En suivant plus de 800 sujets âgés entre 18 et 86 ans, une équipe de chercheurs a pu montrer que les coronaropathies ischémiques étaient significativement plus fréquentes chez les sujets présentant une arthrose digitale que chez les sujets témoins. Par contre, ces sujets présentaient un taux de pathologies digestives plus bas que les sujets ne présentant pas d’arthrose digitale.

Article publié le 5 octobre 2011 (modifié le 5 octobre 2011)

Source : Revue du rhumatisme 2006

Laboratoire Croma |  Mentions légales
Arthrose : Tout savoir sur l’arthrose

Numéro vert : 0 800 150 200
Lien non sponsorisé

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.