Perdre du poids pour diminuer les risques de gonarthrose

44 obèses (IMC de 50kg/m²), d’un âge moyen de 44 ans présentant une gonarthrose douloureuse ont été suivis avant et après une chirurgie bariatique (pose d’un anneau autour de l’estomac pour en réduire le volume). Après chirurgie, leur index de masse corporelle avait diminué de 20 %.Leurs douleurs arthrosiques l’étaient également et ils ont gagné en mobilité. Les chercheurs ont démontré que la perte de poids avait contribué à l’augmentation de substances permettant la synthèse du cartilage, et à la diminution d’autres substances impliquées dans la dégradation du cartilage.

Ainsi, cette étude tend à démontrer qu’il y a un vrai bénéfice pour la régénération du cartilage à perdre du poids lorsque l’on est atteint de gonarthrose et que l’on est en surpoids.

Article publié le 12 mai 2011 (modifié le 12 mai 2011)

Source : Ann. Rheum. Dis 2011

Laboratoire Croma |  Mentions légales
Arthrose : Tout savoir sur l’arthrose

Numéro vert : 0 800 150 200
Lien non sponsorisé

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.