Encore une preuve d’association entre poids et atteinte articulaire dans la gonarthrose

Nous avons souvent été le relai des travaux scientifiques mettant en évidence une relation entre poids et apparition de la gonarthrose. Une nouvelle étude publiée en août 2012 dans le très sérieux International Journal of Obesity renforce encore cette constatation.

Les chercheurs australiens ont ici étudié l’association entre surcharge pondérale et l’atteinte articulaire du genou, reflet de la gonarthrose. Pour se faire, 395 participants ont été recrutés, âgés de 62 ans en moyenne, la moitié était des femmes. Le suivi de cette cohorte se déroulait sur près de 3 ans. Le poids, la taille et la présence d’une gonarthrose par radiographie étaient déterminés au début de l’expérience puis à son terme. Les auteurs ont observé une diminution de l’épaisseur du cartilage tibial des participants qui était corrélée au pourcentage de graisse corporelle mesuré. En d’autres termes, le poids augmenterait l’importance de l’arthrose du genou, ici matérialisée par une perte d’épaisseur du cartilage. Les scientifiques précisent que cette observation était indépendante de l’âge et du sexe des personnes, bien que ces deux facteurs soient également prédictifs du développement d’une gonarthrose. Ils concluent donc que la perte de poids ferait partie des mesures à prendre pour réduire la perte cartilagineuse au niveau du genou.

Article publié le 7 septembre 2012 (modifié le 7 septembre 2012)

Référence : Ding C, Stannus O, Cicuttini F, Antony B, Jones G. Body fat is associated with increased and lean mass with decreased knee cartilage loss in older adults : a prospective cohort study. Int J Obes (Lond). 2012 Aug 21.

Laboratoire Croma |  Mentions légales
Arthrose : Tout savoir sur l’arthrose

Numéro vert : 0 800 150 200
Lien non sponsorisé

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.