Du sport oui, mais pas trop !

Les études mettant en évidence l’intérêt d’une pratique sportive modérée pour prévenir l’arthrose se bousculent depuis quelques mois.

Thomas M. Link et son équipe ont mesuré l’effet de différentes pratiques sportives chez plus de cent sujets âgés de 45 à 55 ans, présentant des facteurs de risque d’arthrose (surpoids et antécédents de blessure au genou). Les chercheurs ont montré que la pratique intense d’un sport "d’impact" comme la course à pied ou le tennis durant plus d’une heure au moins trois fois par semaine, tout comme la sédentarité, étaient des facteurs favorisant le développement de l’arthrose. Par contre, une activité physique modérée comme la natation ou la marche favorisait le développement musculaire et le maintien des articulations, et donc était tout à fait bénéfique chez les personnes présentant de l’arthrose.

Article publié le 8 avril 2011 (modifié le 8 avril 2011)

Source : Thomas M. Link et al. Radiological Society of North America, 2010.

Laboratoire Croma |  Mentions légales
Arthrose : Tout savoir sur l’arthrose

Numéro vert : 0 800 150 200
Lien non sponsorisé

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.